6 conseils pour survivre à la circulation en moto

Cela fait plus d’un an que je parcours Saigon a moto et je suis encore entier! Fort de cet exploit qui n’en est pas un pour les plus téméraires je vous donne 6 conseils pour appréhender la conduite à Ho Chi Minh ville.

1) Trouvez votre place sur la route

Ne roulez pas dans la file de gauche, c’est réservé aux voitures et aux camions.
Ne roulez pas trop a droite c’est la voie d’insertion des motos.
Alors ou est-ce qu’on roule? Me direz-vous.
Il faut trouver sa place, moi je roule au milieu de la file de droite.

2) Ne restez jamais seul

Quand on nage en groupe on n’a pas peur des requins

Si vous voulez faire une action périlleuse, comme tourner a gauche par exemple, attendez que d’autres motos amorcent la manœuvre et suivez les.

3) Regardez devant vous

C’est un peu comme au ski. Vous êtes responsable de ce qui se passe devant vous. Si vous percutez quelque chose devant vous ce sera de votre faute.
Si vous vous demandez s’il y a quelqu’un derrière vous ou a gauche ou a droite, la réponse est oui! Il y a forcément quelqu’un.

4) Laissez passer les véhicules plus gros que vous

Point de priorité a droite. La priorité est au plus gros. Surtout, méfiez-vous des bus et des camions ils ont tellement d’angles morts qu’ils ne se préoccupent pas vraiment des autres.

5) Gardez votre calme

Rien ne sert de s’énerver. Si vous vous emportez, vous risquez de vous trouver dans une situation délicate.

6) Roulez doucement

La vitesse est limitée à 40 km/h mais si vous roulez souvent vous aurez certainement un accident un jour. Il vaut mieux se crasher à 20 Km/heure qu’à 40 Km/heure

Je vous souhaite de ne pas avoir de soucis sur la route et surtout restez prudent!
Et vous, avez-vous d’autres conseils?

Articles en relation:

Vous avez apprecié cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux !

En cliquant sur les boutons ci-dessous, vous pouvez partager cet article sur Google +, twitter ou facebook. Merci d'avance !

8 réflexions au sujet de « 6 conseils pour survivre à la circulation en moto »

  1. Tout est vrai dans cet article…J’avoue qu’à mes « débuts » j’étais très en colère contre ceux que je qualifiais de chauffards vietnamiens. Après on s’habitue et on apprend la modestie en laissant passer les plus gros que nous. En fait, si on roule lentement la plupart des risques sont éliminés. A bientôt. Pierre.

  2. Excellents conseils, j’ajouterai pour le point 1: tout à droite, c’est aussi là que roulent ceux qui sont en sens inverse 🙂
    Pour le 6 ne pas rouler trop lentement non plus, à 20km/h on perturbe le flux normale des motos, il faut juste suivre le trafic.

    Sur les routes au Vietnam en plus de quelqu’un derrière à droite et à gauche il y a aussi *toujours*:
    – quelqu’un qui arrive en sens inverse
    – un xe om en retard qui grille le feu rouge
    – une vietnamienne de 1m40 en tenue assortie à la route qui traverse et qu’on ne voit pas parce qu’elle est cachée par les motos devant

    Une fois qu’on l’a bien assimilé et qu’on s’attend à voir ces gens à tout moment, ça n’est plus dangereux du tout.

    • Hé hé tout a fait!
      Je vois qu’il y a des connaisseurs qui passent sur le site 🙂
      Il y a aussi les cantonniers qui font un barrage avec leur moto au milieu de la route!

  3. Bonjour Benjamin,

    Je trouve votre site tres instructif. Merci beaucoup pour toutes ces informations pratiques. Je suis marie avec une Vietnamienne et je vis en Asie deja, mon futur sera surement a Saigon d’ici 3 ou 4 ans. Une petite question sur le theme transport: est-il envisageable d’avoir une voiture a Saigon ou est-ce impraticable dans le trafic des motos? Aussi quel budget pour disons acheter une voiture francaise depuis Saigon et pour l’entretien?
    Bon week-end.
    Christian

    • Bonjour Christian,

      Il est envisageable d’avoir une voiture à Saigon si vous avez les moyens de vivre dans les quartiers chics qui ont des rues larges et des parkings pour voitures. Quoique un voisin a une 107 lui permettant de se faufiler dans les petites rues mais c’est délicat quand même.
      Les voitures importées sont environ deux fois plus chères que dans leur pays d’origine. Avec les accords de l’ASEAN les voitures asiatiques pourraient être meilleures marché dans un futur proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*